Skip to content
Nouvelle réglementation thermique logement neuf. La réglementation environnementale 2020. Par limmao

Qu’est ce que la RT 2020 ou RE 2020?

Date de publication : 8 Oct 2020 / Catégorie : Réglementation

La RT 2020, c’est tout simplement l’acronyme de Réglementation Thermique 2020. C’est la nouvelle norme qui entrera en vigueur en 2021 sous le nom de Réglementation Environnementale 2020 (RE 2020) et qui va imposer de nouvelles habitudes et obligations dans la construction. L’objectif de ces réglementations thermiques et principalement celle-ci, c’est d’imposer une conception et une construction de bâtiments qui soient plus performants et plus éco-responsables en produisant notamment de l’énergie renouvelable.

Un peu plus de détails ci-dessous.

RE 2020: les nouveaux critères pour la construction des immeubles neufs

La Réglementation Environnementale 2020 (anciennement appelée réglementation thermique 2020) a pour principal objectif de réduire par 3 la consommation énergétique des futurs bâtiments par rapport aux constructions existantes. C’est notamment dans le but de répondre aux objectifs du Grenelle de l’environnement de 2007 et dans le cadre du Plan “Bâtiment Durable”, que cette nouvelle réglementation a vu le jour. Ainsi, pour répondre aux mieux à cette nouvelle exigence, la RE 2020 va rendre obligatoire le modèle des Bâtiments à Énergie Positive (BEPOS) qui sont développés et labellisés en France depuis 2017 sur la base du volontariat. Ce modèle repose principalement sur la réduction de la consommation énergétique des bâtiments, en réduisant le besoin en chauffage, en climatisation, en eau chaude sanitaire, en ventilation et en éclairage.

Ainsi, la RE 2020 se structure autour de 3 piliers:

Le bâtiment RE 2020 produit plus d’énergie qu’il n’en consomme

On intégre et on généralise dans cette réglementation, la production d’énergie. Ainsi, chaque bâtiment va aujourd’hui devenir un producteur d’énergie renouvelable pour compenser son besoin et voir même en produire plus que son besoin.

Le bâtiment RE 2020 consomme moins d’énergie qu’avant

Afin de rendre la production d’énergie supérieure à la consommation du bâtiment, la RE 2020 renforce encore les exigences en terme d’économie d’énergie en continuant ce qui avait été initié par la RT 2005 et la RT 2012, à savoir l’amélioration de l’isolation des bâtiments, de traitement des ponts thermiques des immeubles, et l’intégration de solutions permettant de mieux maîtriser sa consommation en informant l’utilisateur, mais également en permettant l’accumulation et la restitution des énergies comme la chaleur ou l’électricité.

La bâtiment RE 2020 devient responsable et "décarboné"

Le référentiel de la réglementation 2020 s’attarde également sur l’impact de la construction sur l’environnement favorisant l’utilisation des équipements et de matériaux émettant peu de gaz à effet de serre et en encourageant le recours aux énergies renouvelables.

Quelles sont les évolutions entre la RT 2012 et la RE 2020

La norme thermique actuellement applicable est la RT 2012 mais à compter de l’été 2021, c’est la RE 2020 qui sera le référentiel à appliquer pour tous les nouveaux permis de construire.

A ce jour, on distingue d’ores et déjà 5 grandes différences entre ces 2 réglementations:

    • La première différence notable repose sur le plafond de dépense énergétique imposé. En effet, dans le cadre de la RT 2012, il est admissible de consommer jusqu’à 50 kWh/m2/an alors que la RE 2020 impose une dépense de 0  kWh/m2/an puisque rappelons le, la nouvelle réglementation imposera une production d’énergie supérieure à celle consommée.
    • Deuxièmement, la RE 2020 renforce les critères pris en compte pour la calcul de la consommation puisque jusqu’à maintenant, la RT 2012 ne prenait pas en compte la consommation des appareils ménagers et électroménagers. Ce point est une bonne évolution, notre besoin en appareils électroniques, informatiques, mobiles et Wifi ayant largement accru depuis, avec un impact fort sur notre consommation énergétique quotidienne. Bien évidemment, les consommations liées au chauffage, au refroidissement, à la production d’ECS (eau chaude sanitaire) et à l’éclairage seront toujours intégrées dans le calcul.
    • Le troisième gros changement réside sur la stratégie adoptée pour optimiser notre consommation en énergie. En effet, la RT 2012 a fait en sorte de diminuer la consommation de nos équipements alors que la RE 2020 va encore plus loin en traquant le gaspillage, en intégrant la notion de gestion intelligente de notre consommation. Apprendre à stocker pour redistribuer au moment nécessaire.
    • La différence suivante est directement lié à la précédente, et sur la philosophie qui avait été adapté dans la rédaction de la RT 2012, puisqu’à l’époque de cette norme, on s’efforçait de mieux isoler les bâtiments pour limiter notre besoin de production de chaleur et par conséquent diminuer notre consommation. La RE 2020 ira plus loin, puisqu’en continuant de moins consommer, les bâtiments produiront de l’énergie avec une empreinte environnementale plus faible. L’objectif est claire pour l’année 2021, consommer moins et consommer mieux.
    • Dernier point, et c’est aussi une conséquence des épisodes de canicules et des inconforts sanitaires dûs à la qualité de l’air dans les grandes métropoles, la nouvelle norme introduit une obligation de réduction des émissions de gaz à effet de serre portant sur tout le cycle de vie du bâtiment. Les constructeurs devront alors être plus vigilants sur les consommations d’eau et d’énergie pendant la phase de chantier, mais ils devront également s’employer à utiliser au maximum des matériaux sains et biosourcés.

Entrée en vigueur de la RE 2020

Initialement, la RE 2020 devait être obligatoire pour tous les permis de construire déposés à compter du 1e janvier 2021. Malheureusement, en raison des conditions sanitaires (Crise du COVID-19) rencontrées pendant l’année 2020, les autorités ont décidés de reporter la date d’entrée en vigueur de la nouvelle réglementation, les concertations avec les acteurs du métier ayant pris du retard. Les textes seront alors publiés sur la fin d’année 2020 pour une mise en application à l’été 2021, le temps que les professionnels prennent connaissance des nouvelles dispositions et qu’ils anticipent ces critères dans leurs nouveaux projets.

Bien que le texte ne soit pas encore en vigueur, il est d’ores et déjà possible de trouver sur le marché du logement neuf, des habitations quasi conformes avec cette norme. En effet, depuis quelques années, certains acteurs labellisent leurs logements avec le label E+C- qui est très proche de ce que sera la RE 2020. Autrement dit, vous pourrez trouver des logements équipés de sources d’énergies renouvelable comme les panneaux photovoltaïques, l’éolien, l’aérovoltaïque (production de chaleur à partir de la chaleur produite par le panneau photovoltaïque), de pompe à chaleur, d’un chauffage au bois etc… chez limmao, notre algorithme analyse les prestations proposées par les professionnels dans leurs logements afin de conseiller le meilleur à nos clients.

Inscrivez-vous à notre newsletter