Skip to content

Acheter dans le neuf : 9 conseils indispensables avant de signer !

Date de publication : 17 Sep 2019 / Catégories : AcheterInvestissement locatif

Que ce soit pour un nouveau programme immobilier à la commercialisation ou pour un projet en cours de construction, et que vous soyez primo-accédant ou investisseur,  nous vous donnons 9 vrais conseils :

Eviter d'acheter via un prescripteur immobilier

poignet de main

Que ce soit une Banque, une société de conseil en gestion de patrimoine, une agence immobilière, etc….
Evitez d’acheter via ces intermédiaires.

Pourquoi ?

Parce que cela vous coûterait beaucoup plus cher,
entre 6 et 14% du prix de vente de votre logement.
On vous laisse faire le calcul de l’économie possible…

Comparer les offres en logement neuf sur votre secteur de recherche

Ce conseil est presque évident, mais il est toujours important de rappeler les bases.

Afin de s’assurer d’acheter au bon prix, il est judicieux de consulter la concurrence. C’est très facile de le faire avec internet, et aujourd’hui, on peut même obtenir plusieurs offres de différents promoteurs en 72 heures 😉

Visiter le terrain et son environnement

Quartier de ville vue aérienne

Quelles que soient les raisons de votre acquisition (investissement ou résidence principale) nous vous conseillons vivement de vous rendre sur place. Seul et/ou accompagné du promoteur immobilier, vous devez prendre connaissance de l’environnement de votre futur bien immobilier.

Prenez le plan masse de l’opération (souvent présent sur la plaquette commerciale) et allez comprendre l’orientation de l’immeuble, son environnement et ses futures vues.

Acheter dans votre région

Conseil destiné aux investisseurs… même si vous souhaitez déléguer beaucoup de votre investissement (mise en location, gestion locative, etc…), on vous conseille de ne pas être trop loin de votre acquisition.

La confiance n’exclue pas le contrôle, et un minimum de présence à terme est nécessaire pour faire un bon investissement, avec au moins une fois par an, l’assemblée générale des copropriétaires.

Contrôler le nombre de logements et de parkings dans l’opération

Parking vide vu du ciel

Conseil peu commun mais judicieux. On constate de temps en temps que certaines opérations immobilières possèdent moins de places de stationnement que de logements. C’est rare mais ça arrive…

Attention à ces opérations qui génèrent souvent des désagréments dès qu’elles commencent à vivre ! Nous vous conseillons minimum 1 place par logement. Pour rappel, 80% des ménages Français ont une voiture et 37% de ces foyers ont 2 voitures. Ça peut vite coincer sur le parking même quand c’est privatif !

Se renseigner sur la qualité du promoteur immobilier

Vous n’iriez pas confier votre argent à n’importe qui ? Et bien c’est pareil pour votre logement neuf.

Renseignez-vous sur la satisfaction des précédents clients du promoteur immobilier. Aujourd’hui c’est assez facile concernant les grands promoteurs nationaux et un peu moins pour les promoteurs locaux qu’il ne faut pour autant pas négliger car ils font aussi bien. D’où l’intérêt d’acheter localement, vous aurez forcément des informations dans votre entourage. On connait tous quelqu’un qui connait quelqu’un…

Lire attentivement la notice descriptive de vente

Travaux intérieur

Ce document obligatoire vous sera remis par le promoteur immobilier.

C’est la bible technique contractuelle du logement que vous allez acheter. C’est dans ce document que toutes les prestations techniques, matériaux et finitions sont décrits. Elle est très importante et malheureusement trop souvent survolée par les acquéreurs qui finissent par découvrir la prestation du logement qu’ils ont acheté le jour de sa pré-livraison.

Combien de fois avons-nous entendu pendant la livraison d’un logement « et ça, ce n’est pas prévu ? ». Evitez les surprises et attardez-vous sur ce document.

Mettez de côté la plaquette commerciale, les paillettes, ce sera pour plus tard !

Vérifier les limites de la copropriété

Qui dit copropriété, dit charges de copropriété ! Et là, ça peut aller du simple au double en fonction de l’usine à gaz que vous allez acheter. Faites attention aux opérations immobilières qui sont des grandes copropriétés (plus de 60 logements), les immeubles intégrés dans des ASL ou des AFUL (globalement ce sont des « copropriétés » de copropriétés) qui servent à gérés des espaces communs à plusieurs immeubles (parkings, espaces verts, etc…), le montant des charges peut vite s’envoler.

Récupérer tous les éléments concernant le futur cadre juridique de votre immeuble et demandez un estimatif de vos futures charges. Le syndic provisoire doit être en capacité de le faire.

Demander le montant de la taxe foncière

Même si les logements neufs sont exonérés de taxes foncières sur les deux premières années, il est important de demander une estimation de cette dernière. Cela permettra d’anticiper la dépense approximative les années suivantes. Certaines communes sont moins gâtées que d’autres sur ce sujet…

En résumé, avant d’acheter, il faut comparer et bien se renseigner.

Si vous avez un doute ou des questions, n’hésitez pas à nous les envoyer !

Inscrivez-vous à notre newsletter